Cursos

Podcast

Canales Youtube

Visitantes

29,828,897

HISTOIRE de l'ANCIEN MEXIQUE. La Guerre contre Tenochtitlán V

Hits:1841

HISTOIRE de l'ANCIEN MEXIQUE.
<br>La Guerre contre Tenochtitlán V
Cortés ne connaissait pas la millénaire démocratie participative toltèque, il ignorait que le seigneur puisse être remplacé. Cortés pensait que l'autorité de Moctezuma était commecelle d'un roi en Europe, qu'ellene pouvait pas être destituée.

En voyant que personne ne faisait cas de l'ordre de Moctezuma, et en apprenant qu'il n'était plus au pouvoir, Cortés ordonna d'assassiner Moctezuma et son entourage, et de jeter les cadavres dans un canal. Les envahisseurs se voyaient perdus, encerclés dans une grande ville sur le pied de guerre. C'est alors que Ixtlilxóchitl organisa le sauvetage de Cortés et de ses hommes. Comme il était un brillant stratège, il attaqua la ville de nuit par le lac, avec des milliers de canots chargés de guerriers.

HISTOIRE de l'ANCIEN MEXIQUE.
<br>La Guerre contre Tenochtitlán VEn voyant que personne ne faisait cas de l'ordre de Moctezuma, et en apprenant qu'il n'était plus au pouvoir, Cortés ordonna d'assassiner Moctezuma et son entourage, et de jeter les cadavres dans un canal. Les envahisseurs se voyaient perdus, encerclés dans une grande ville sur le pied de guerre. C'est alors queIxtlilxóchitl organisa le sauvetage de Cortés et de ses hommes. Comme il était un brillant stratège, il attaqua la ville de nuit par le lac, avec des milliers de canots chargés de guerriers.
Les mexicas, qui faisait le siège des espagnols dans la maison de Axayácatl, au centre de la ville, dégarnirent la garde chargée de les protéger d'une attaque texcocane. Cortés et ses hommespurentfuir dans le sens opposé à Tacuba, en direction de la terre ferme.

Aussitôt, les mexicas réagirentet attaquèrent les espagnols des deux côtés du Canal des Toltèques, sur des canots, de partout depuis les ruelles, et depuis les terrasses des maisons.

L'histoire officielle est totalementhispanisée, en commençant par prendre les écrits de Cortés comme véridiques. Maintenant, on sait que Bernal Díaz n'a jamais existé, et que le véritable auteur du livre de "l'Histoire Véritable de la Conquêtede la Nouvelle Espagne" est Cortéslui-même. Dans la version hispanisée de l'histoire, la Malinche comme Ixtlilxóchitl n'ont qu'un rôle mineur, pour accorder toute l'importance à Cortés. Sansl'aide de la Malinche et d'Ixtlilxóchitl, il n'aurait jamais pu vaincre les mexicas.
Il convient de réécrire l'histoire. Ainsi, il est très difficile d'estimer l'ampleur de la débâcle des espagnols, qui bénéficièrent de l'habileté stratégique de Ixtlilxóchitl, mais on suppose qu'ils perdèrent la moitié de leurs effectifs, dans ce que l'histoireofficielleappellera sans pudeur ?La Bataille de la Triste Nuit?. L'histoire de la patrie devrait plutôt l'appeler ?La Bataille de la Nuit Victorieuse?. Beaucoup d'espagnols moururent noyés en tombant dans le lac, chargés d'or. Cortés perdit alors la presque totalité de l'or volé. Plus tard, à la chute de Tenochtitlán, Cortés tortura Cuauhtémoc, lui brûlant les pieds, pour qu'il dise où se trouvait l'or disparu !

La stratégie d'Ixtlilxóchitlpermit à Cortés de sauver sa peau en échappant aux guerriers mexicas. Quand les survivants de la déroute arrivèrent à Tacuba, Cortés pleura sous un ahuehuete, un arbre qui a vécu jusqu'au XXème siècle. Une fois remis de la défaite, il reprit le chemin de Tlaxcala et dans les plaines d'Otumba, il eut une surprise.

Selon les plans d'Ixtlilxóchitl, Cortés devait être protégé dans sa fuite par une armée de texcocanes sous le commandement de son frère, qui a été appelé par les espagnols, don Carlos. Cortés, en voyant arriver l'armée texcocanedans les plaines d'Otumba, quivenait à son secours, pensait être attaqué, et décida de mourir en combattant; Lesguerriers texcocanes firent aussitôt demi-tour. Cortés nomma cette méprise une grande victoire, en prétendant qu'il avait pu vaincre ses ennemis grâce à l'apparition dans le ciel, de Saint Jacques l'apôtre.

Finalement, protégé par le frère d'Ixtlilxóchitl, les survivants de la ?Batalla de la Noche de la Victoria? se réfugièrent à Tlaxcala,avec 17 chevaux, six arbalètes etquatre cent vingt hommes, presque tous blessés. A Tlaxcala, ils furent soignéset se remirent, pendant que la Malinche menait une campagne diplomatique contre les mexicas auprès des populations de l'Altiplano Central, offrant son ?pardon? à ceux qui les avait attaqués, s'ils rejoignaient Cortésdans sa lutte contre Tenochtitlán.

Buscar