Cursos

Podcast

Canales Youtube

Visitantes

29,818,369

10 HISTOIRE de l'ANCIEN MEXIQUE. L'Invasion Espagnole

Hits:1776

10 HISTOIRE de l'ANCIEN MEXIQUE.
<br>L'Invasion Espagnole
Les commerçants européenscherchaient une nouvelle route pour commercer avec l'Orient, pour pouvoir continer à vendre leurs produits, spécialemente de Chineetd'Inde, depuisquel'empire turc avait coupé le passage des caravanes commerciales sur la fameuse ?Route de la Soie?. Ala suite des missionnaires jésuites, l'Europe a eu accès aux mapemondes chinoises, et un navigateur catalan d'origine juive, demanda à lareine de Castillel'autorisation de rechercher une nouvelle route pour permettre aux commerçants de poursuivre leur activité.

10 HISTOIRE de l'ANCIEN MEXIQUE.
<br>L'Invasion EspagnoleC'est donc fortuitement que les espagnols arrivèrent aux Antillesen 1492. Ensuite, Cristóbal Colón et ses deuxfils, en moins de 10 annéesont littéralement exterminéquasiment toutes les peuplades des iles des Caraïbes.

Etant gouverneur de l'ile de Cuba, Diego Velázquez, prépara deuxexpéditions avec l'autorisation de la couronne, en 1517 commandée par Francisco Hernández de Córdoba, et en 1518, par Juan de Grijalva, lesquels décidèrent de ?sauver l'or?, c'està dire,de voler les richesses des peuplades anahuacas de la Pénínsule duYucatán et de la Côte du Golfe du Méxique. Ces deux expéditions furent courageusement repoussées par les peuples de la côte.

En 1519, legouverneur de Cuba organisa la troisièmeexpédition pour?sauver l'or?. Pour avoir le droit de piller, les aventuriers devaient remettre à la couronne 20%de leur butin, appelé alors ?quinto real? (le cinquième).

Le gouverneur prenait un autre pourcentage, et ce qui restait étaient partagé entre les "investisseurs" au prorata de ce qu'ils apportaient. Auxplus gros investisseurs, on donnait le nom de ?capitanes?, terme issu du mot "capital".

Au XVIème siècle, il n'existait pas d'armées telles que nous les connaissons aujourd'hui. Lors de l'invasion de l'Anáhuac, aucun soldat espgnol n'est venu, puisqu'il n'existait pas d'armée. Il y avait seulement des ?tercios?, mercenaires hors institution, sans doctrine, sans hiérarchie de commandement, sans armes réglementaires, ni uniformes.

Les gens quiparticipaient aux expéditions pour "sauver l'or" étaient des aventuriers sans scrupule, des assassins, des bandits qui cherchaient à s'enrichir en volant et en massacrant des innocents qui ne leur avaient jamais rien fait.

Hernán Cortés accepta les conditions exorbitantes dugouverneur de Cuba pour la troisième expédition, en projetant dès le début de le trahïr. Ses adversaires,pendant l'expédition,eurent vent de ses projets de trahison, et le dénoncèrentau gouverneur, qui ordonna son arrestation, c'est pourquoi avança son départ, pour échapper à la juridiction de Cuba.

Buscar