Cursos

Podcast

Canales Youtube

Visitantes

30,476,243

11 HISTOIRE de l'ANCIEN MEXIQUE. La Guerre contre Tenochtitlán I

Hits:5057

11 HISTOIRE de l'ANCIEN MEXIQUE.
<br>La Guerre contre Tenochtitlán I
Hernán Cortés et ses mercenaires, débarquèrentsur l'Ile deCozumel, au Yucatan, le 21 février 1521, l'année de la prophétieduretour de Quetzalcóatl, année du calendrier maya que se répètetous les 52 ans. L'expédition est donc venue illicitement de Cuba,vu que le gouverneur avait ordonné l'arrestation de Cortés, après qu'il ait eu vent de son projet de trahison. Les insulaires les reçurent pacifiquement, et leur signalèrent qu'à Chetumal viventdeuxespagnols. Cortés envoya les chercher et pilla et détruisit untemplemaya, prit tout l'or qu'il pouvait y trouver, et laissa à sa place un crucifix.

Gonzalo Guerrero fut un marin espagnol qui fit naufragesur les côtes de Chetumal en 1511. Le bateau sur lequel il allait dePanamá à Cuba,fit naufrage dans un ouragan. Gonzalo apprit lalangue maya et adopta son style de vie. Il tomba amoureux d'une demoiselle maya dénomméeZazil Há, et se maria selon le rite de la religion maya. De son mariage naitra les trois premiers métis duMéxique. Gonzalo n'accepta pas de rejoindre l'expédition de Cortés, alors que l'autre espagnol, Jerónimo de Aguilar, devint le traducteur de Cortés.

11 HISTOIRE de l'ANCIEN MEXIQUE.
<br>La Guerre contre Tenochtitlán I

En longeant la Pénínsule du Yucatán, ils arrivèrent sur les côtes de ce qui est maintenant l'état de Tabasco, recherchant des villages pour y piller leur or, et ils tombèrent sur les mayaschontales, quiprièrent Cortés de ne pas débarquer, mais de s'éloigner. Lesenvahisseurs les attaquèrent et livrèrent la batallede Centla le 14mars 1511, où les mayas furent vaincus.

Pour qu'ils partent, en plus de l'or, les mayas leur offrirentvingtjeunes filles, selon les us et coutumes de la période postclassique, où commencèrent les guerres dans l'Anáhuac. Unede ces jeunes filles s'appelait Malinalliconnue dans l'Histoire comme la?Malinche?. C'était une femme très intelligeante et éduquée d'origine nahua, de famille noble, et pourcette raison, elle connaissait la Toltecáyotl et parlait les deux langues, maya etnáhuatl.

L'histoire des vainqueurs prétend faire de cette personne une héroïne acquise à leur cause, et essaient de convaincreles gens qu'elle fut une victime des circonstances, alors que Malinche est véritablement un traitre à son peuple, qui servit la cause de l'envahisseur, raison pour laquelle de nos jours, dans le language populaire, un?malinche? désigne un traitre.

En réalité, elle a fonctionné comme "agent de renseignement" de Cortés,connaisant bien les problèmes politiques et religieux des peuples nahuas de l'Altiplano Central. C'est grâce à cesinformations que Cortés a pu diviser et faire s'affronter des peuples frères. Cortés n'auraitpas pu faire alliance avec les totonaques de Cempoala, les nahuas de Tlaxcala ni vaincreles mexicas de Tenochtitlán, sans l'aíde que la Malinche, pas àpas, lui a apporté face aux mexicas.

Quand les bateaux arrivèrent à Veracruz, la Malinche conseilla de ne débarquer que le lendemain, car elle savait qu'ils étaient observés depuis la côte par les guerriers mexicas ; comme le jour suivant, c'était Vendredi Saint, cc jour était aussi pour les indiens, un jour sacré dédié à Quetzalcóatl. C'est la Malinche qui eut l'idée d'inventer la fable que Cortés était l'envoyé de Quetzalcóatl.

Comme nous l'avons dit,les reformes du chef méxicain appelés Tlacaélel, ont fait abondonner las piritualité anahuaca de Quetzalcóatl, pour mettre à sa place la divinité mexica rapportée du désert :Huitzilopochtli.

Quetzalcóatl représente la sagesse, l'éducation et la spiritualité, alors que Huitzilopochtli représentela volonté de puissance, la guerre et le matériel.

La Malinche conçut un plan pour attaquer les mexicas et prendre la ville de México-Tenochtitlán qui, bien qu'elle était la ville la plus puissante de la région des lacs de l'Altiplano Central, était aussi la plus vulnérable à cause des graves problèmes internes que rencontraient ses dirigeants entre eux. D'une part, les nouvelles des destructionset massacres causés par les européens dans les iles de la Caraïbe et sur les côtes du Panamá depuis 1492, les inquiétaient vivement. D'autre part, il existait une division entre ceux qui voulaient revenir au culte de Quetzalcóatl, et ceux qui s'y opposaient. Mais de plus, les prophéties anciennes avaient annoncé le retour de Quetzalcóatl, ce qui agrava le trouble.

Buscar